jeudi 3 août 2017

"Quand la nuit devient jour" de Sophie Jomain


Camille est une jeune femme de vingt-neuf ans. Depuis son enfance elle est mal dans sa peau, traîne un mal-être qui ne veut pas disparaître, une souffrance qui ne la quitte jamais. Camille souffre d'une dépression et pour elle son quotidien, vivre est un véritable combat. Pour elle, il n'y a qu'une solution, qu'un espoir pour ne plus souffrir et c'est en se rendant en Belgique qu'elle pourra mettre fin à cette souffrance qui la ronge depuis toujours. Le 6 avril 2016, Camille mettra fin à sa vie par euthanasie volontaire assistée.

ENFIN ! Enfin, j'ai lu ce livre qui me tentait depuis des mois et que j'avais acheté il y a peu à un salon où Sophie Jomain était présente. Je n'avais lu que du positif sur Quand la nuit devient jour et après l'avoir refermé, je comprends parfaitement tout ce qui a été dit sur celui-ci et je ne peux qu'approuver.

Nous accompagnons donc Camille dans cette étape de sa vie. Camille cette jeune femme à qui on s'attache dès les premières pages, cette jeune femme qui nous bouleverse et nous émeut par sa souffrance, par sa volonté de partir sereinement et en paix avec ses parents. C'est une histoire difficile que renferment ces pages de Quand la nuit devient jour, heureusement portée par une douceur et une justesse de Sophie Jomain.

"Les maladies incurables sont généralement visibles à la longue, mais la mienne est sournoise. Elle se cache et donne l'illusion de ne pas exister. Elle est pourtant bien là, chaque jour, chaque nuit. Elle court dans mes veines comme un poison et insuffle à mes poumons un air irrespirable."

Même si l'on n'approuve pas cette décision, on la comprend et on soutient donc Camille. On la soutient, on lui tient la main presque au fil des pages et c'est avec émotion que nous partageons ses derniers mois avec elle. Nous la voyons évoluer, grandir même, faire des rencontres qui bouleversent sa vie, profiter et avons toujours ce secret espoir qu'elle y renonce. Les dernières pages sont particulièrement difficiles, je ne sais comment expliquer tout ce que j'ai ressenti à la lecture de celles-ci tellement elles m'ont saisit en plein cœur, et je dois avouer que j'ai refermé Quand la nuit devient jour en larmes.

L'écriture de Sophie Jomain est douce, tendre, parfaitement juste pour aborder ce genre de choses. Il en fallait du courage pour écrire une histoire sur cela, et l'auteure a réussit ! Tout est abordé avec recul, Quand la nuit devient jour ne culpabilise pas, ne montre pas du doigt, mais apporte un certain regard sur la dépression et la maladie que cela est. Du début à la fin, nos émotions se bousculent, on ne reste jamais insensible, et l'auteure réussit à y insérer des pointes d'humour pour alléger l'atmosphère de ce roman.

Ce livre est un vrai coup de coeur. Sophie Jomain a su me toucher profondément par ses mots, cette histoire, sa délicatesse à travers l'histoire de Camille et de sa souffrance. Elle n'a pas cherché à faire larmoyer le lecteur, non loin de là, mais on ne peut retenir son émotion.

Quand la nuit devient jour est un de ces livres qui se doivent d'être lu ! Il doit être lu pour comprendre un peu ce qu'est la dépression, comprendre que non, c'est bien plus que ce qu'on peut imaginer, comprendre pourquoi certains en viennent à vouloir mettre fin à leur vie. Il doit être lu pour comprendre un peu ce qu'est la dépression, comprendre que non, c'est bien plus que ce qu'on peut imaginer, comprendre pourquoi certains en viennent à vouloir mettre fin à leur vie. C'est bien plus qu'une simple histoire, c'est un roman qui marque les esprits ! Précipitez-vous sur ce livre de Sophie Jomain et ne passez vraiment pas à côté.

"Être libre de mourir comme on le souhaite, c’est aussi être libre de vivre comme on l’entend."

Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain est disponible aux Éditions Pygmalion.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
dépression
fin de vie
courage
bouleversant
souffrance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire